CERCLES DE SILENCE

Les Cercles de Silence

Défendre la dignité et l’humanité de la personne

Les cercles du silence, à l’initiative du frère Alain Richard moine franciscain ont vu le jour à Toulouse en 2007 puis se sont propagés dans une centaine de villes. Une fois par mois pendant une heure les personnes se rassemblent pour dénoncer en silence le renvoi des étrangers en situation irrégulière après les avoir enfermés dans les centres de rétention administrative (CRA).
Le respect de certaines règles administratives supplante les règles humanitaires.

Il écrivait dans le livre Le Cri de Strasbourg: «la situation en Méditerranée ne met pas seulement en jeu la dignité des personnes, mais leur vie, et le nombre des morts continue de s’accroître. La dignité de chaque Européen est concernée par ces actions d’une véritable barbarie».

Les participants aux cercles du silence, dénoncent cet état de fait par le silence. Ils espèrent faire appel à la conscience de toutes et de tous
Il écrivait aussi «…vous offrir un temps de silence afin de retrouver votre véritable humanité. Acceptez quelques minutes de silence, pour ne pas être victimes d’idées que l’on vous impose et retrouver dans votre conscience à l’intérieur de vous-même votre dignité, votre humanité et votre créativité».

LVN est présente dans certaines villes soit en tant qu’organisatrice, soir en tant que participante aux cercles de silence. Ci dessous les tracts mensuels distribués à Dijon depuis la reprise des cercles après la pandémie.
Pour plus d’info :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cercle_de_silence

Claude Avisse – Atelier SolMIg
Décembre 2023

S'inscrire à la newsletter

Newsletter

Suivez l'actualité de l'Association LVN avec la lettre d'information trimestrielle