Billet du mois de mai 2022 par Nicole Vaucheret

9 mai 2022 : 72e fête de l’Europe !
Pendant qu’à Moscou Vladimir Poutine en rabattait un peu sur ses démonstrations de forces militaires (il n’a pas pu triompher sur la prise de Marioupol et a prévenu qu’il fallait « tout faire pour que l’horreur d’une guerre mondiale ne se reproduise pas »), une démocratie européenne bien vivante rendait son rapport sur le futur de l’Europe. Diviser l’Europe, montrer que la démocratie occidentale est inopérante, c’est le rêve de Poutine, comme de Xi Jinping, mais parfois aussi des USA !…

Après un an d’intenses échanges entre groupes de travail composés de citoyens des 27 pays, la Conférence sur l’avenir de l’Europe a rendu son rapport final https://futureu.europa.eu/pages/reporting
Ses conclusions sont au nombre de 325, réparties en 9 thèmes : environnement, santé, économie/justice sociale, l’Europe dans le monde, valeurs/état de droit, transformation numérique, démocratie européenne, migrations et éducation/jeunesse/sport.

Transmises à la présidente Roberta Metsola, le Parlement européen, en session plénière le 4 mai, a appelé à ce que la procédure de révision des traités, prévue à l’article 48 du traité sur l’UE, soit déclenchée afin de doter l’UE des compétences pour agir en réponse aux demandes des citoyens.
https://www.touteleurope.eu/l-europe-et-moi/conference-sur-l-avenir-de-l-europe-les-eurodeputes-soutiennent-les-propositions-des-citoyens-europeens/
Le discours d’Emmanuel Macron à Strasbourg allait dans ce sens, mais déjà 13 pays membres s’opposent à une procédure de révision des traités.
https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/05/10/macron-et-l-europe-l-audace-de-la-puissance_6125479_3232.html
https://www.lemonde.fr/international/article/2022/05/09/europe-a-plusieurs-vitesses-communaute-politique-europeenne-le-serment-de-strasbourg-d-emmanuel-macron_6125397_3210.html

Doter l’UE de compétences lui permettant d’agir dans de nouveaux domaines d’actions, un droit d’initiative pour le Parlement européen, un changement des règles pour les élections européennes avec par exemple l’élection d’un certain nombre d’eurodéputés à l’échelle européenne avec l’objectif de renforcer la dimension européenne des élections en créant une circonscription paneuropéenne, harmoniser un peu plus les règles, un jour de vote commun dans toute l’Union, telles sont les modifications qui pourraient voir le jour d’ici 2024.

Partager cet article :

S'inscrire à la newsletter

Newsletter

Suivez l'actualité de l'Association LVN avec la lettre d'information trimestrielle