......................................................................

Péréquation

Chaque personne participe au financement du mouvement en fonction de ses revenus.

Ce système, à La Vie Nouvelle porte le nom de péréquation.

Dans chacun des groupes, il est important que le mode de calcul de la péréquation fasse l’objet de discussions, et soit décidé collectivement en toute transparence.
La péréquation n’est en effet pas seulement le moyen de financer le mouvement. C’est aussi une occasion précieuse de débattre sur l’argent et la solidarité, et une expérience concrète du partage équitable, actes essentiels, notamment dans les groupes jeunes, pour s’approprier les valeurs de La Vie Nouvelle.
Il est certain que la péréquation n’est pas une démarche « naturelle » par les temps qui courent, dans une société qui valorise autant le profit et mesure la réussite de chacun à l’épaisseur de son portefeuille.
C’est pourtant une interpellation positive au désir de possession de chacun, et un acte fort de résistance à la culture du tout-marchand. Dans cette perspective, il n’est pas inutile de rappeler les quelques règles suivantes :

- Pour qu’un faible revenu n’empêche pas la formation de certains membres, les groupes prévoient un budget local qui rembourse tout ou partie des frais engagés pour participer à des week-ends ou à des sessions, notamment les frais de transport (Il existe des principes qui ont été voté au Congrès 2001 pour organiser la péréquation Transports) ;

- Pour ne pas pénaliser les familles avec enfants et les personnes seules, il est nécessaire de tenir compte des charges familiales dans le calcul des péréquations individuelles ;

- Les règles nationales appliquées aux nouveaux membres peuvent être déclinées localement : la première année, seuls la cotisation et l’abonnement à Citoyens sont dus. L’année suivante, la péréquation se calcule sur 75% des revenus. Ce n’est qu’à partir de la troisième année que la formule de calcul commune s’applique ;

- Plan du site - Mentions légales - Contacts - mise à jour : 10 mars 2017
Soutenir par un don