......................................................................

Politique

Travaux de l’atelier
Année 2016-2017

Les travaux de l’atelier politiques sont liés à l’actualité et en particulier les élections présidentielle et législatives (élection présidentielle : 23 avril et 7 mai 2016/ élections législatives : 4 et 18 juin 2017).

La session des 11-13 novembre 2016 a porté sur "Les enjeux politiques 2017 décrypter - comprendre - agir pour la démocratie" : au lendemain de l’élection américaine, Donald Trump devenant le nouveau président après Barack Obama, nous avons repris le questionnement de Pierre Rosanvallon : "Est-ce que le XXIe siècle n’est pas en train d’être l’âge des populismes comme le XXe siècle avait été celui des totalitarismes ? Est-ce que ça n’est pas la nouvelle pathologie historique de la démocratie qui est en train de se mettre en place ?".

A cause de la déclaration tardive de F. Hollande, les primaires se tiennent beaucoup plus tardivement qu’en 2011 et les contenus des programmes sont encore flous. Mais avant tout, cet exercice ne prend-il pas au piège le citoyen dans des institutions dominées par l’élection présidentielle ?
Après la mobilisation de "Nuit Debout !", et aussi les initiatives sur internet, les citoyens se sont aussi emparé de l’exercice des "primaires citoyennes". Quelles leçons en tirer ? Que devient le rôle des partis ?
L’atelier travaille avec le Pacte civique pour les questions à poser aux candidats et avec les groupes locaux de LVN dans leurs initiatives, en particulier pour l’interpellation des candidats aux législatives.
C’est l’occasion de rappeler la parution du livre Réussir notre mutation démocratique pour faire en sorte que les échéances 2017 permettent d’initier la mutation politique indispensable, de renouveler et d’actualiser la parole du Pacte civique ainsi que le suivi du "Pouvoir citoyen en marche", collectif de plus de 140 collectifs et associations ayant des visions communes de la société et de la nécessité de la transition citoyenne.

Le Pacte civique aborde sa phase 3 avec une réunion des groupes locaux à paris le 3 juin 2017. Des débats sur les questions européennes sont également menés : une synergie est certes possible, mais les perceptions des questions relatives aux migrations ne sont pas toujours convergentes.

La réflexion est poursuivie sur les problèmes soulevés par les Traités de libre-échange (CETA, TAFTA, entre autres, mais aussi UE-Tunisie ….) et le rôle que joue la société civile dans ces prises de décisions. Le cas du Brexit pose aussi nombre de problèmes, qui ne sont pas encore tous identifiés.

2016-2017 a vu la concrétisation d’échanges sur la démocratie avec des partenaires en Tunisie dans la perspective des élections locales et le projet d’un voyage d’études dans la Région Hauts de France ayant pour thème " la 3e révolution industrielle et la transition écologique".

- Plan du site - Mentions légales - Contacts - mise à jour : 13 octobre 2017
Soutenir par un don