....................................................................

Au terme de notre colloque, que retiendrons-nous ?

Conclusion de J. Louiche

Nous retiendrons que avons retrouvé ici ce que nous aimons à La Vie Nouvelle : l’intelligence collective, l’envie d’apprendre, la convivialité….

Mais plus au regard de la thématique abordée, à l’issue des conférences, tables rondes, ateliers, je tirerais 5 conclusions :

La première est que l’Europe est le bon échelon pour œuvrer à la construction d’un monde post-capitaliste. La crise, les crises, nous donnent l’opportunité d’une reconversion indispensable avec comme fil directeur le respect de l’Homme (nous dirions à La Vie Nouvelle, le respect de la personne).

La deuxième est que la question environnementale peut en constituer le levier, permettant d’aller vers l’Europe sociale. Ceci n’est pas pour déplaire à bon nombre d’entre nous.

La troisième est la nécessité du travail en réseaux.

Nous en avons eu quelques exemples : RECIT, le Forum permanent de la Société civile Européenne….
Mais ce travail en réseau se conçoit à tous les niveaux, européen, international, local.

La quatrième est que rien ne peut se faire en terme de transformation sociale, sans transformation personnelle.
Tout seul, on n’est rien et on prend des risques. Mais prôner la transformation collective commence par sa transformation personnelle. On a parlé de « transformation des cœurs » pour plus de solidarité… de « charité du cœur » qui engendre la justice… à méditer !
Ceci passe par la formation, nécessaire pour se comprendre entre nous.

Enfin, la cinquième est que de réelles possibilités de penser et vivre autrement se manifestent un peu partout.
Exemple, le forum social mondial, les forums sociaux européens, des initiatives alternatives telles les AMAP… Sachons y participer, être porteurs, combattre le repli sur soi, se mobiliser pour une Europe, une mondialisation, que nous voulons.

La Vie Nouvelle, à l’intérieur de son thème des années 2007-2010 intitulé « faire société », a prévu de nouveaux rendez vous et en particulier :
- es 12 et 13 décembre 2009, un WE national à l’initiative de secteur « philosophies » sur le thème de la reconnaissance au travers des concepts : identité, singularité, dignité.
- En été 2010, des rencontres estivales, mettant en avant les conclusions des 3 années « faire société ».
- Fin 2010-début 2011, avant les élections présidentielles de 2012, la tenue, en partenariat avec plusieurs autres mouvements ou associations, dont ceux qui ont été maitres d’œuvre en décembre 2006 à Saint-Denis du colloque « la politique au risque de la spiritualité » d’une rencontre nationale qu’on pourrait intituler « le bonheur autrement », montrant qu’un autre monde est possible.

En attendant, nous espérons que ces deux jours auront donné des outils, des clés, pour être attentifs à la campagne pour les élections européennes, pour sensibiliser votre entourage à la nécessité d’une Europe politique forte, à la nécessité de se manifester en tant que citoyens, à l’importance du lien entre citoyens et élus, en particulier, les parlementaires européens. Pour cela, les questions émanant des ateliers pourront vous être utiles.

Remerciements aux organisateurs, aux intervenants, aux salariées, à l’INJEP, aux participants.

retour à la liste des articles format imprimable

- Plan du site - Mentions légales - Contacts - mise à jour : 13 octobre 2017
Soutenir par un don