....................................................................

François Héran, des chiffres contre les jugements délètères

François Héran (professeur au Collège de France sur la chaire « Migrations et sociétés ») a présenté un panorama de l’état actuel des migrations dans les 28 pays d’Europe, pour apporter aux débats actuels, souvent passionnels, l’éclairage des statistiques officielles d’Eurostat et de l’OCDE. Il a notamment commenté l’accueil des demandeurs d’asile en Europe au cours de la crise migratoire de 2015-2017 : en moyenne l’Europe a accordé le statut de réfugié à un peu plus d’1 ‰ habitants, l’Allemagne près de 4 ‰ habitants et la France 0,5 ‰, ce qui la met au 16e rang des pays d’Europe pour l’accueil des demandeurs d’asile au cours de cette période.

Autre angle de vue, en termes de population résidente cette fois, en 2017, les étrangers représentent 4 % de la population des 28 pays d’Europe. En France, les personnes nées à l’étranger (dont un certain nombre sont devenus français) représentent 12 % de la population, dont 3 % viennent d’un autre pays d’Europe et 9 % d’un pays tiers, ce qui reflète l’ancienneté de l’immigration.

Actuellement, en France le flux d’immigration est stable (environ 220 000 personnes), alimenté essentiellement par le regroupement familial et l’accueil d’étudiants.

Exposé dense qui montre l’importance de raisonner sur cette question majeure à l’aide des connaissances scientifiques (statistiques, anthropologiques, sociologiques…) et non avec des jugements à l’emporte-pièce souvent délétères.

Thérèse Locoh
Atelier LVN Vers un monde solidaire

Retour vers la page du colloque "Urgence Europe, votons !"

retour à la liste des articles format imprimable

- Plan du site - Mentions légales - protection des données - Contacts - mise à jour : 17 septembre 2019
Soutenir par un don