....................................................................

Juillet 2012 - appel des Cercles de silence

Les cercles de silence prennent la parole par le canal d’une pétition. Le texte n’est pas parfait mais la démarche est symbolique ; nous voudrions aider d’une nouvelle façon à faire évoluer notre société vers plus d’humanité.

On sait bien que le changement de Président de la République, de gouvernement et de majorité à l’Assemblée ne peuvent avoir un effet miraculeux en tous les domaines. .Mais des mesures d’urgence sont indispensables avant la refonte du droit d’asile et du droit des étrangers.

L’atelier fédéral Pour un Avenir Solidaire vous invite à signer (et faire signer) cette pétition lancée par les Cercles de Silence, en ligne ou sur papier.

Texte de l’appel

Les cercles de silence ont été créés il y a près de 5 ans pour protester contre l’enfermement des étrangers dans des centres de rétention administrative (CRA) au seul motif que ces étrangers se retrouvent dans une situation d’irrégularité administrative.
Les cercles de silence sont une expression non violente de citoyens isolés ou soutenus par des dizaines d’associations, organisations ou collectifs locaux ou nationaux. Ils regroupent chaque mois dans 174 villes de France, ainsi qu’en Espagne et en Suisse de 6000 à 10 000 personnes qui manifestent en silence durant une heure.

Les centres de rétention administrative sont de véritables prisons où les retenus, enfermés sans jugement, ont de graves difficultés pour faire respecter leurs droits.

Les expulsions ont créé des situations familiales inextricables : enfants en centre de rétention, familles disloquées, personnes expulsées dans un pays où ils courent de graves dangers….

Le président de la république a changé, la majorité de l’assemblée nationale aussi …..Mais c’est toujours la législation sur les étrangers mise en place par l’ancienne majorité qui s’applique.

En attendant que la loi change en profondeur, conformément aux engagements pris par le nouveau président avant son élection, nous demandons instamment que les mesures suivantes soient prises de toute urgence afin que la machine administrative et policière arrête de broyer des existences.

- Publication d’un moratoire contre les expulsions comme le demande RESF et de nombreuses associations de défense des étrangers
- Interdiction d’enfermer des familles dans les CRA
- Interdiction d’expulser des étrangers malades

Ces mesures peuvent être prises très rapidement et seront les prémices d’une évolution dans la manière de considérer l’étranger.

Le changement c’est maintenant.

A lire également :

La position de l’Observatoire de l’enfermement des étrangers (OEE) sur le moratoire sur la rétention. A lire ici...

retour à la liste des articles format imprimable

- Plan du site - Mentions légales - Contacts - mise à jour : 25 avril 2017
Soutenir par un don